Poèmes d'amour de 13/11/2009 Bisous mes amies

Aller en bas

Poèmes d'amour de 13/11/2009 Bisous mes amies

Message  HAZIEL le Ven 13 Nov - 17:31

.ExternalClass .ecxhmmessage P
{padding:0px;}
.ExternalClass body.ecxhmmessage
{font-size:10pt;font-family:Verdana;}




Vénus, ô toi, déesse d’Epicure, ...

Vénus, ô toi, déesse d’Epicure,
Ame de tout, qui remplis la nature,
Qui, mariant tant d’atomes divers,
D’un nœud durable enchaînes l’univers ;
C’est toi qui vis dans tout ce qui respire :
Mais c’est dans l’homme où siège ton empire.
Tu descendis au terrestre séjour
Pour l’animer du sympathique amour.
Il est des sens émanés de ta flamme,
Trésors de l’homme, organes de son ame,
De sa jeunesse aimables enchanteurs,
Et de l’amour rapides inventeurs.
Ces rois de l’homme ont un roi qui les guide,
Et sur eux tous c’est l’instinct qui préside.
Sœur de l’instinct, la curiosité
Devant ses pas fit briller sa clarté,
Leva son voile entr’ouvert à mesure,
Guida ses pas tournés vers la nature,
Et, par degrés ménageant ses désirs,
Pour tous les sens trouva tous les plaisirs.
Pour ces plaisirs qu’on blâme et qu’on adore
L’antique erreur a condamné Pandore,
Lorsqu’apportant le bonheur en son sein
Des passions elle enfanta l’essaim.


Voici les lieux charmants où mon âme ravie ...

Voici les lieux charmants où mon âme ravie
Passait à contempler celle que je aimé

Les tranquilles moments si doucement perdus.
Que je l’aimais alors, que je la trouvais belle si belle que je ne peu pas oublier!
Mon cœur, vous soupirez au nom de l’infidèle :
Avez-vous oublié que vous ne l’aimez plus c'lui que vous aime?

C’est ici que souvent, errant dans les prairies,
Ma main des fleurs les plus chéries
Lui faisait des présents si tendrement reçus.
Que je l’aimais alors, que je la trouvais belle, si belle que je suis fou d'elle!
Mon cœur, vous soupirez au nom de l’infidèle :
Avez-vous oublié que vous ne l’aimez plus c'lui que vous aime?

Voulez-vous voir mon cœur, ouvrez-moi la poitrine, ...

Voulez-vous voir mon cœur, ouvrez-moi la poitrine,
Vous y verrez les traits de vos rares beautés,
Vous verrez en mon sang mille diversités
Émues par l'amour qui par vous y domine.

Vous y verrez l'ardeur de ma flamme divine,
Vous verrez tout au près mes poumons agités
Qui soupirent pour vous, et mille cruautés
Exciter la rigueur qui ma vie termine.

Mais las ! arrêtez-vous, vous n'y pourriez rien voir,
Car la mort aussi tôt ayant sur moi pouvoir
Effacerait l'effet du désir qui m'enflamme.

Regardez mes soupirs, vous y verrez mon cœur,
Vos beautés mon amour, vos rigueurs ma douleur,
Et soyez humble aux pleurs que vous offre mon âme.
https://nsa11.casimages.com/img/2009/11/13/091113093455246666.gif[/img][/URL]

https://nsa11.casimages.com/img/2009/11/13/091113095924193197.gif" alt="" />
avatar
HAZIEL

Masculin
Nombre de messages : 261
Date de naissance : 02/05/1953
Age : 65
Localisation : Nangis
Date d'inscription : 04/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum